Mon paquet de cigarettes

Vendredi dernier, j’ai recueilli momentanément un paquet de cigarettes abandonné sur un trottoir par son propriétaire.

Jusqu’à aujourd’hui, les ordures jonchant le sol m’intéressaient peu. Bien sûr ils me révoltaient, et je maudissais intérieurement les propriétaires négligents, mais cette révolte (voir haine) m’aveuglait et je me refusais à ramasser le détritus, trop arrogant pour me courber à cause de gens que je méprisais. Je trouve que quand même, ça fait un paquet de mauvais sentiments tout ça, et donc vendredi, j’ai ramassé tout naturellement ce paquet de cigarettes, pour aller le jeter à la poubelle.

Pourquoi ?

J’ai plus ou moins trouvé une réponse ce weekend, en lisant le livre de Serge Mongeau. Il citait l’exemple d’un réseau de distribution qui perdait 50% de l’eau en fuites, et de la futilité apparente d’éteindre son robinet d’eau pendant le brossage de dents en comparaison. Alors pourquoi ? Eh bien d’abord pour être cohérent avec ses idées. Pour beaucoup, le bonheur c’est de vivre sa vie en fonction de ses convictions, donc, je ramasse ce paquet de cigarette, ou j’arrête le robinet car ça me fait plaisir. Ensuite, nos gestes peuvent amener des personnes à réfléchir, et il peut y avoir un effet boule de neige. Ensuite, même si un geste peut paraître dérisoire, le fait de l’accomplir nous sensibilise plus à certains sujet, et cette sensibilisation individuelle pourra ensuite peser collectivement, en une sorte de pression sociale : quelqu’un qui économise l’eau sera plus sensible aux fuites du réseau de distribution ou au gaspillage de l’eau, et quelqu’un qui ramasse les détritus sera plus sensible au manque de poubelles, etc.

Il n’y a pas de petits gestes !

3 commentaires

  1. Salut,

    Nous aussi on s’est fait les mêmes réflexions que toi. Il nous arrive régulièrement de ramasser des déchets par terre pour les mettre à la poubelle. On se dit que c’est toujours ça de moins qui traîne dans la nature.

    Hélas on sait qu’on ne pourra pas « éduquer » tout monde à des gestes aussi simples que « se servir d’une poubelle » mais autant limiter les dégats quand on peut.

  2. Zig & Puce: Pour ma part, je ne fais pas ça pour limiter les dégats. Cette histoire me fait penser à un proverbe qui dit qu’il vaut mieux apprendre à quelqu’un à pêcher plutôt que lui donner un poisson. Je pense que le geste est plus civique qu’écologique, car on ne s’en sortira vraiment que quand les gens auront pris conscience de leurs actes plutôt que nier leur responsabilité.

    reco: Merci, en fait j’avais lu ton blog la semaine dernière, et ton geste a du faciliter le mien, comme quoi les gestes responsables aussi sont contagieux !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s