Mon maraicher s’appelle Laurent …

… et mes salades parcourent 22 km.

Jeudi dernier je me suis inscrit à une AMAP, et hier soir j’ai pris mon premier panier.

Les avantages d’un tel système pour moi sont mutliples :

  • Tout d’abord mieux manger, car les légumes sont biologiques, produits localement (donc cueillis la veille), et de saison.
  • Ensuite, les adhérents de l’AMAP traitent directement avec le producteur, sans passer par des intermédiaires (en particulier la grande distribution !).
  • L’agriculture est respectueuse de l’environnement, car biologique et à taille humaine. Il y a moins de pollution induite par le transport. Il n’y a aucun emballage superflu.
  • Comme les adhérents s’engagent pour 6 mois, l’agriculteur peut compter sur des revenus fixes, même en cas de mauvaises récoltes (les adhérents partageant le risque avec lui).
  • Je découvre de nouveaux légumes et de nouvelles façons de les consommer. Aurai-je acheté du celeri ou des blettes ?
  • Je me rapproche de la terre. L’AMAP est riche en enseignements. Comme il faut dire au producteur ce que nous voulons, nous apprenons quand les semis se plantent, et les légumes se récoltent. On apprend les produits de saison. Laurent m’a hier indiqué comment préparer le céleri et le navet. Comme les adhérents partagent les risques climatiques, ils sont plus concernés par le temps, et les raisons de ses déréglements.
  • Je rencontre des gens qui partagent certaines de mes convictions, et qui veulent changer quelque chose à la situation actuelle.

Mon AMAP a même un blog concernant le travail de Laurent, et des recettes pour cuisiner les légumes !

Ce billet fait référence à l’item #14 «M’inscrire à une AMAP ou une coopérative d’achat» de ma liste.

11 commentaires

  1. Ca fait longtemps que j’y pense aussi.
    Mais aujourd’hui vendredi, c’est marché, et ca ne sert deja a rien pour moi d’y aller, je repars mardi prochain à Paris. Alors le panier, la moitié finirait à la poubelle.
    Sympa le blog du maraicher, ca fait découvrir d’autres horizons.

    Mowgli

  2. Qu’est ce que j’aimerais le faire… Mais je n’ai pas d’amap dans le gard, grrr.

    Y a bien une association terroir direct qui vend des produits bios, mais les prix pfffffffffff, c’est vraiment pas accessible pour moi… Pourtant qu’est ce que j’aimerai franchir le pas!

    Tu as bien de la chance!

  3. Peut etre que je me cherche de fausses excuses pour ne pas etre activement impliquée… Mais, faudrais connaitre des agriculteurs, avoir les finances, les clients… Pas évidents tout cela… Mais cela ne m’empeche pas d’y réfléchir un peu, pour creuser l’idée.

  4. je suis installée depuis peu en elevage caprin avec transformation fromagère. Je galère à vendre mes produits sur les marchés locaux , déjà bien achalandés en producteur de fromage de chèvre.
    J’essaye de me rapprocher d’une amap,mais le Gard n’en a pas !!

  5. J’habite aussi dans le gard à 10 km d’Uzes et je cherche une AMAP pour me fournir en produits bio (fruits et legumes essentiellement)…on est deja trois avec un producteur de fromages….peut etre ca vaut le coup de se rencontrer au moins par tel. Pourquoi pas monter une AMAP?? Merci à vous deux de me repondre, on pourra échanger qq idées ou adresses au moins.

  6. Bonjour,
    J’habite sur Uzès, et je recherche une amap à proximité. Il y en a à nimes mais c un peu loin. Je serai partante pour aider quelqu’un et en créer une.
    Merci à bientôt.

  7. tous les mercredis et samedis matin, au marché d’Uzés, le vendredi soir à Belvezet, le samedi matin à Alès, vous trouverez tous les légumes bio de saison de Didier Muffa, agriculteur bio depuis de longues années. Egalement vin bio et jus de fruits bio de sa propre culture
    Il a participé au film  » nos enfants nous accuseront  » tourné à Belvezet – 7kms d’Uzés.
    très cordialement
    christiane kirsch – uzés

  8. Bonjour, habitant entre Alès et Uzès, je recherche également une Amap. Mon auxiliaire de vie dit qu’elle connait un producteur et il livrerait j’aurais la réponse bientôt.
    Etant invalide je ne peux me rendre sur les marchés.
    Cordialement
    Marie-José Jaffrès Foissac

  9. Bonjour,
    Je suis une étudiante en licence dans le développement de l’agriculture biologique. Ma thèse est sur les paniers bio et je travaille pour Didier MUFFAT qui est un producteur de fruits et légumes à Belvézet ( près d’Uzes). Nous cherchons à développer le mode de commercialisation par les paniers. Si vous souhaitez plus d’informations sur le déroulement, les produits que nous vendons, les tarifs…Vous pouvez me contacter par mail je vous ferais parvenir une fiche explicative.

    Mail : regis.lucile (AROBASE) yahoo (POINT) fr

    Lucile

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s