Avant …

j’ai connu la décroissance il y a un peu moins de deux ans. Ma pensé à bien sûr évolué depuis que je connais ce mouvement, même si je n’étais pas dans la société de consommation avant, sans en être en dehors cependant. Parfois je m’étonne des changements qui se sont produits même depuis que je suis objecteur de croissance.

Avant, j’ai voté OUI à la constitution européenne, suivant l’avis du représentant de mon parti politique. Aujourd’hui je suis farouchement anti-européen.

Avant, j’étais un féministe convaincu, et je trouvais intolérable qu’une femme ne puisse pas s’émanciper de son foyer. Aujourd’hui, je comprends en quoi un certain féminisme a été récupéré par le libéralisme, et je trouve intolérable qu’un homme doive quitter son foyer chaque jour pour l’esclavage du salariat.

Avant, j’étais un consomm’acteur, je votais avec mon porte monnaie. Aujourd’hui, je fais la grève de la consommation, et je suis contre cette façon de voir qui réduit la citoyenneté à un acte d’achat (qui est de surcroit proportionnelle a son « pouvoir » d’achat).

Avant, j’étais plus ou moins communiste, par ignorance. Aujourd’hui, je suis peut être anarchiste, mais peut être toujours par ignorance.

Avant, j’étais altermondialiste. Aujourd’hui, je suis anti-mondialiste.

Avant, je votais PS au second tour. Aujourd’hui, je ne suis plus sûr de pouvoir le faire.

Avant, j’étais un urbain qui aimait la ville. Aujourd’hui, je suis un urbain qui aspire à un lopin de terre.

Et demain ?

Publicités

7 commentaires

  1. « même si je n’étais pas dans la société de consommation avant, sans en être en dehors cependant » … Qu’est ce que ça veut dire ?

    En te lisant, ça me renvoie à un phénomène que je crois similaire chez moi : la re-pensée (réévaluation ?) de tous les concepts. Dans le temps, ça coïncide avec la découverte de la SV et d ela décroissance, qui m’ont amenée à ouvrir les yeux sur des pseudo-évidences (notamment celles du progrès)… Dans mon esprit, les concepts ne sont plus figés, plus fixés, et j’interroge bien plus qu’avant les mots et ce qu’on leur fait dire. Et je vais davantage vers la complexité – enfin je tends à ça – plutôt que d’avaler du prémâché.

    Par exemple, je ne sais pas si je suis anti-européenne, mais il faut d’abord définir de quelle Europe on parle (il y a peut-être une autre Europe que celle des marchands … peut-être pas. Mais avant de me construire un avis, j’en passerai par ces questions)
    Le féminisme, pareil. ca veut dire quoi féministe ? Et en quoi le travail est-il libératuer ? Est-ce qu’il peut l’être ? Et dans ce cas, à quelles conditions ? Est-ce qu’une femme au foyer est forcément une femme soumise ? Et qu’est ce que la soumission, et quelle rôle a t’elle dans quels couples …

  2. Ça veut dire par exemple que j’ai pratiquement toujours acheté des vétements par « nécessité », mais que quand j’allais en acheter, je ne regardais pas plus que ça ce que j’achetais.

    Je parle de l’Europe telle qu’elle existe, mais je ne vois pas qu’elle autre Europe pourrait être pertinente.

    Quand je dis que j’étais féministe, c’est que j’adhérai a toutes les thèses féministes (contraception, droit de travailler, etc.). Même si je suis toujours pour certains de ces combats, je me méfie des convergences entre féminisme et libéralisme. Ces convergences existent notamment dans le « tous au travail (et pas à la maison) », la délégation (creche, restauration…), l’achat (cosmétiques, lave linge, laits maternisés …).

  3. Bonjour,

    Je découvre ce blog aujourd’hui.
    Sans entrer dans les détails de la signification profonde de chaque terme, j’ai l’impression d’avoir subi la même transformation sur les mêmes sujets.
    D’ailleurs mon blog est sous-titré « journal d’une transformation »

    Peut-être que demain tu parcourras les forêts, à moitié nu, mangeant des plantes sauvages et hurlant avec les loups ;-)

  4. Salut Imago, je t’avais déjà croisé sur « jardinons la planète » il me semble :) J’en suis au stade ou je préfererais parcourir mon potager, tout habillé, en mangeant des plantes sauvages et potagères, et en parlant avec Zelda :)

  5. (Je sais pas si j’aime voir mon nom et « tout habillé » dans la même phrase)

  6. Et Demain?
    Heuu… Devenir un humain libre et sauvage. Qui refuse l’esclavage à gage de la civilisation et son oeuvre de mort. Enfin c’est là qu’un parcours similaire ma conduit. ;)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s