Mois: septembre 2010

Petit dictionnaire d’ethnologie humaine

Voici ce que pourrait écrire un extra-terrestre en mission de reconnaissance scientifique sur Terre, au sujet de notre espèce.

Agriculture
Domestication par les humains de leur nourriture. Proto-domestication des humains qui doivent désormais occuper la majeure partie de leur temps à faire pousser ou élever leur base de subsistance, jusque là prélevée dans la nature Activité minière consistant à retourner et emporter au loin le sol pour en extraire de la nourriture, par un processus d’érosion.

Agriculture industrielle
Utilisation du sol comme substrat pour transformer le pétrole en nourriture et en pollution.

Argent
Élément nécessaire aux humains civilisés pour pouvoir dormir dans un abri, manger, et dans certaines parties de la planète pour boire de l’eau potable  ou respirer un air pur. Les humains civilisés doivent donner régulièrement de l’argent pour faire partie d’une civilisation (si un humain civilisé ne donne pas cet argent, il ne devient pas sauvage pour autant. Les élites feront dans cette éventualité usage de la violence pour récupérer l’argent dû).

Bureau
Boite dans laquelle s’enferment les humains civilisés pour gagner de l’argent.

Civilisation
syn. domestication
Aboutissement du processus de proto-domestication engagé par l’agriculture, dans lequel l’activité des humains est d’avoir un travail. Anciennement, les humains civilisés avaient accès à des champs la majeure partie de leur vie , mais après leur industrialisation, les humains ont été confinés dans des habitats, des bureaux ou des écoles, en contrepartie d’une ration alimentaire plus importante (cependant inadaptée). Comme chez les autres animaux, la domestication des humains a affecté leur santé et leur stature par rapport à leurs homologues sauvages, mais a permis une croissance de leur population et de leur docilité.

Commerce
Guerre sans violence directe.

Démocratie
Forme de gouvernance dans laquelle les humains civilisés choisissent toute ou partie de l’élite qui les gouvernent.

Désert
Forêt qui a servit de substrat a une civilisation.

Domestication
cf. Civilisation

École
Boite dans laquelle les humains apprennent à vivre dans des boites et gagner de l’argent.

Économie
Explication et justification du travail comme condition nécessaire d’accès à une existence.

Élite
Humains civilisés gérant une civilisation. L’élite est réservée aux humains civilisés riches.

Esclavage
Travail ne donnant pas droit à de l’argent Travail.

Force
cf. Violence

Forces de l’ordre
syn. Gardiens de la paix
Gardiens de la paix de l’ordre en place par la force.

Forêt
Substrat et matière première d’une civilisation. La civilisation détruit la forêt pour faire de l’agriculture, se chauffer, construire des habitats et faire de l’industrie.

Guerre
Extension légitimée d’une civilisation pour cause d’agriculture, de commerce, de religion ou de matières premières.

Habitat
Boite attribuée à un humain civilisé pour se mettre à l’abri et dormir. Les humains civilisés riches possèdent leurs propres habitats, tandis que les humains civilisés pauvres doivent donner de l’argent régulièrement aux humains civilisés riches pour utiliser leurs habitats inutilisés.

Loi
Règle édictée par l’élite d’une civilisation ayant pour but de conforter et favoriser cette élite. Tout manquement jugé grave à une règle implique l’utilisation de la violence.

Libre échange
Activité de commerce dans laquelle les pays pauvres envoient des matières premières aux pays riches, et les pays riches envoient des forces de l’ordre et des bombes aux pays pauvres.

Matière première
Membre vivant ou non vivant de l’écosphère objectifié pour servir à la civilisation ou l’industrie.

Religion
Explication et justification de la domestication et du travail comme condition nécessaire d’accès à une existence libre et sans travail, en dehors des limites de la planète.

Retraite
Explication et justification du travail comme condition nécessaire d’accès à une existence sans travail (mais avec argent).

Riche
contr. Pauvre
Humain civilisé possédant plus d’argent que la moyenne des humains de la civilisation à laquelle il appartient. Un humain riche vaut plus qu’un humain pauvre qui vaut plus qu’un sauvage.

Sauvage
syn. Primitif
contr. Civilisé
Animal humain en liberté.

Science
Religion moderne. Contrairement à la religion, la vérité ne se situe plus au dessus de la surface de la planète, mais en dessous, dans les calculs, les atomes et les éprouvettes.

Travail
Activité des humains civilisés consistant à gagner de l’argent. Les humains civilisés vivent pour travailler ou travaillent pour vivre, alors que les humains sauvages vivent pour vivre ou vivent.

Violence
syn. Force
Action interdite par la loi aux humains civilisés pauvres et utilisée par l’élite à travers les forces de l’ordre pour faire appliquer la loi.

Dans le train …

Réflexion à bord du train qui me transporte de mon lieu de formation agricole vers mon foyer.

Je suis toujours aussi effaré de voir des maisons si proches de la voie ferrée (ou plutôt, de voir la voie ferrée si près des maisons). Et souvent je me dis que toutes les maisons que je peux voir depuis mon train contiennent des gens qui supportent une nuisance pour que je puisse emprunter ce train. Mais est-ce que cette nuisance subie par quelque uns n’est pas justifiée par le bénéfice qu’en retire un plus grand nombre de gens ?

Les gouvernements totalitaires symbolisent la tyrannie d’une minorité sur la majorité. Mais les démocraties symbolisent pour leur part la tyrannie de la majorité. On ne prend pas en compte l’avis (la vie ?) de la minorité. Dans l’exemple de mon train, c’est une qualité de vie très dégradée ou l’exil. Personne ne pourrait accepter qu’une ligne de chemin de fer passe à proximité de chez lui/elle. Pourtant on l’accepte chez les autres, au principe du plus grand « bien » pour le plus grand monde.

Si on estime que c’est intolérable d’avoir une ligne de train en face de chez soi — ce qui veut dire qu’on estime que c’est intolérable que n’importe qui ait une ligne de train en face de chez lui/elle — alors on remet en question le principe même de ligne de train.

Oui mais stop mon bon môssieur ! Ce petit tour de passe passe veut dire plus de trains ! Et je suppose que personne ne veut non plus d’autoroute, d’antennes relais, de centrales nucléaires ou de lignes haute tension près de chez lui/elle ! Ca veut dire qu’on est bloqué, qu’on ne peut plus rien faire, ce n’est tout simplement pas envisageable …

Et ça nous mène où cette affaire ? Un monde où on ne peut plus progresser et où les gens vivent comme les gens estiment que les gens doivent vivre ? On abandonne et on bloque tout pour élever ses enfants dans de bonnes conditions, manger des produits sains, être entourés de sa famille, chanter, entendre le rire des enfants et d’un ruisseau qui coule, vivre ?

C’est vraiment ça que vous proposez ? Vraiment-vraiment ?