Sans commentaire

La saloperie du jour : la plage réfrigérée

D’ici début 2010, l’hôtel de luxe Palazzo Versace de Dubaï sera équipé d’une plage réfrigérée. Un réseau de tuyaux, contenant un liquide de refroidissement, sera construit sous la plage et permettra d’absorber la chaleur du sable. Le tout sera contrôlé par un thermostat, relié à un système informatique, qui tiendra la plage à température optimale toute la journée. Ainsi les touristes ne se brûleront plus les pieds. La piscine sera également refroidie et les touristes profiteront d’une douce brise, soufflée par d’énormes ventilateurs.

Source.

[la] crise financiere, ca me profite

SPAM reçu (pas qu’)aujourd’hui :

crise financiere, ca me profite

Bonjour,

Tout le monde tire la tronche .. personne n’a le moral a cause de la crise actuelle.

Mais c’est pendant les crises que l’on voit les gagnants, les meilleurs , ceux qui reussissent malgre le climat negatif.

Moi, depuis 5 jours, je porte une montre Cartier (une copie) mais personne ne voit la difference et le week-end, une chanel.

Tout le monde est sur le cul. Et c’est bete mais on m’admire. Pour mes amis et collegues, je suis un gagnant !! et bien sur ca ne passe pas inapercu au bureau ou les filles me font les yeux doux.

Car l’apparence joue un role tres important. Donc que vous soyez homme ou femme, vous avez tout a y gagner. Sortez du lot, agissez comme un gagnant(e). excellent choix et rapide d’envoi. http://www.xxxxxxxx.com/ Cela vous aidera au travail et avec la gente feminine ou masculine.

Y en n’a pas bon travailler la terre

Le drame de l’Afrique, c’est que l’homme africain n’est pas assez entré dans l’histoire. Le paysan africain, qui depuis des millénaires, vit avec les saisons, dont l’idéal de vie est d’être en harmonie avec la nature, ne connaît que l’éternel recommencement du temps rythmé par la répétition sans fin des mêmes gestes et des mêmes paroles.
Dans cet imaginaire où tout recommence toujours, il n’y a de place ni pour l’aventure humaine, ni pour l’idée de progrès.
Dans cet univers où la nature commande tout, l’homme échappe à l’angoisse de l’histoire qui tenaille l’homme moderne mais l’homme reste immobile au milieu d’un ordre immuable ou tout semble être écrit d’avance.
Jamais l’homme ne s’élance vers l’avenir. Jamais il ne lui vient à l’idée de sortir de la répétition pour s’inventer un destin.

— Nicolas Sarkozy, allocution prononcée à Dakar le 26 juillet 2007.